Yelp Paris – dans  la toute puissance. Avis et recommandations des utilisateurs sur les meilleurs restaurants, magasins, lieux de vie nocturne, loisirs, services, etc…voilà la simple description de ce bottin virtuel derrière lequel se cache un monstre tyrannique.

Quand les commerces répertoriés contre leur volonté dans ces annuaires voient leur e-réputation malmenée par des utilisateurs mécontents,  calomnieux,  et qu’aucune censure n’est exercée par leurs dirigeants, peu responsables et peu scrupuleux, voir douteux, peut-on vraiment tout accepter au nom de la liberté d’expression qui, dans ce cas, perd  son sens et devient de la diffamation??

Le traumatisme des avis négatif existe et il est parfois difficile de s’en relever. Aucune aide possible, ni recours, on est seul est démuni.

Partager vos expériences à travers ce blog, apporter vos conseils et vos solutions si vous en avez trouvé pour nous aider à mieux comprendre quels sont les nouveaux pouvoirs de ces consommateurs et annonceurs. Ensemble, tous contre un, luttons contre les abus et unissons nous pour défendre nos droits au respect, à l’anonymat et à l’oubli.

Les  avis abusifs sont trop fréquents , ils deviennent de plus en plus violents, virulents, irrespectueux et insultants. De quel droit les consommateurs s’expriment-ils ainsi? Ont-ils oublié leur sens de l’éducation ou la signification du mot « civilisé »?

Il est trop facile de ne rien oser dire en face et d écrire des insanités quand on est planqué derrière son ordinateur, sans même essayer de trouver un accord en direct avant l’avis fatal. Et que dire du chantage numérique ? Une nouvelle forme inquiétante de pouvoir pour le consommateur qui le clame haut et fort, et qui parfois passe à l’action.

Si je suis incapable de fournir une prestation au client, dois je pour autant accepté  de voir la réputation de mon entreprise menacée sous la contrainte de cette non exécution de prestation?

Dois -je accepter des remises de prix excessives pour satisfaire  à de  nouvelles exigences  souvent plus farfelues les unes que les autres?  A la fois des annonceurs et des clients? Et que dire des commissions à verser pour faire supprimer des avis négatifs? Ou, pour au contraire, obtenir des avis positifs?

Dans un monde virtuel de plus en plus violent et sans limite,  il est temps d’instaurer des règles, d’obliger les consommateurs à publier des avis neutres (positif ou négatif), rédigés dans  un langage sans émotions, sans colère,  ni propos incitant à la haine ou au mépris, quelle que soit la raison de leur insatisfaction et d’obliger les annonceurs à contrôler le contenu de ces propos.

« La majorité des sites  dispose de chartes précisant que l’avis déposé par la personne doit être subjectif. « Un consommateur peut donc écrire « j’y suis allé, je n’ai pas aimé », mais il ne peut pas dire « endroit à éviter, c’était horrible ». Dans ce dernier cas, le dirigeant peut envoyer un mail au site et demander la suppression du commentaire », explique Adrien Besançon (In Buzz We Trust).

Seulement voilà, ils n’ont pas tous de chartre et même quand il en ont une , il semblerait qu’il l’ignore.. c’est le cas de Yelp. Les administrateurs s’entêtent à ne pas contrôler  les débordements de sentiments négatifs qui devraient pourtant  être proscrits.

Vous pouvez écrire n’importe quoi, ils publient tout contenu sans aucune  censure…Sans blague?? Ca serait quand même la moindre des choses de rester neutre et poli…ne serait ce que pour que les avis  deviennent constructifs, et non pas destructifs.

Et pas besoin d’être un Yelper confirmé avec 2 ans d’ancienneté, 50 photos et 150 avis déjà postés, un seul mauvais avis suffit et vous serez publié !!  C’est là que le bas blesse et que la porte aux abus s’ouvrent, car la réciproque n’est pas vrai et  un seul bon avis ne suffit pas toujours pour être publié….Injustice ? Faiblesse du  logiciel utilisé par Yelp pour filtrer les avis?

Autant dire qu’il est bidon, il ne fait qu’analysé vos IP, la provenance de vos photos, mais ne résout en aucun cas  les problèmes des avis diffamatoires et des faux avis postés  par les concurrents. Il ne filtre pas les injures  et  ne pourra jamais remplacer un jugement humain . Sans retenue, je pense qu’ils se couvrent derrière cet instrument pour faire la pluie et le beau temps. Une belle pirouette…qui les déresponsabilise.

Ne vous faites pas d’illusions, ils vous fuckent jusqu’au bout, sans même respecter leur chartre de rédaction et leurs  conditions d’utilisations générales, pourtant écrites noir sur blanc…Et cependant, il n’hésite pas à vous envoyer  un bon gratuit pour faire de la publicité lorsque vous ouvrez votre compte pro, histoire de vous faire mordre à l’hameçon.

 

Comment distinguer la simple critique de la diffamation ?

Liberté d’expression ou diffamation ?? où est la frontière?

Police Nationale

Yelp support avis

5 choses à savoir sur le filtre d’avis (YELP)

Yelp Dans Deal Cour des questions Free Speech

Yelp – Un système d’extorsion généralisé

 

Alors que faire pour supprimer un avis sur Yelp ?

Premièrement, revendiquez la ou les pages de votre établissement et créer un compte professionnel.  Différenciez une critique négative d’un avis diffamatoire. Si les propos sont diffamatoires ou injurieux,  tentez de négocier avec votre détracteur en lui demandant de retirer son post, car aux yeux de la loi française, il est le seul responsable. Pas facile lorsque les tensions sont  palpables et que vous avez affaire à une personne de très mauvaise foi que vous ne connaissez pas.

Deuxièmement, faites une autre demande, cette fois ci à l’annonceur, en apportant la preuve que vous êtes victime d’un avis diffamatoire, mais ne soyez pas dupes, ces demandes de retrait sont souvent méprisées, plus vous vous faites injurier, insulter, malmener, plus ces géants du net se frottent les mains.

Troisièmement, vous pouvez faire appel à un huissier de justice. Il dressera un constat et, le cas échéant, apportera la preuve qu’un contenu diffamatoire existait bien sut tel site à une date donnée.

 

Comment bien gérer un avis négatif en ligne

Est-ce que Yelp enlève les avis incorrects ou diffamatoires ?

Les 16 raisons qui permettent de faire supprimer un avis sur TripAdvisor

La diffamation – Pour faire face aux calomnies et menaces sur Internet

Diffamation & dénigrement, comment se protéger ?

Sous le vernis, la diffamation ? » OWNI, News

 

Apres toutes ces démarches fastidieuses , vous constatez que votre avis diffamatoire est toujours là!!??  Et oui, cela n’est pas finit et vous êtes toujours seul au monde….

Quatrièmement, réunissez toutes les preuves qui sont en votre possession, imprimez les échanges d’emails, de textos  et autres papiers administratifs, prenez votre constat d’huissier, tous les  écrits qui prouvent votre bonne foi et allez porter plainte contre l’auteur et l’annonceur au commissariat le plus proche.

Si vous en avez les moyens, prenez un avocat spécialisé en diffamation pour traiter votre cas et demandez des dommages et intérêts, de 12000 à 45000 euros pour une simple plainte en diffamation, en France, c’est du droit pénal, contrairement aux Etats unis ou il s’agit de droit civil, vous avez donc plus de chance d’obtenir gain de cause ici. Vous serez soulagé et pourrez passer à la cinquième étape, redorer votre e-réputation.

En la matière, commencez par le plus puissant moteur de recherche, Google. Demandez d’abord la suppression de la  page (url) qui vous fait défaut au nom du droit à l’oubli mais n’attendez pas  là non plus de réponse favorable… Il ne vous reste plus qu’à faire publier des avis positifs  partout ou votre commerce  est référencé, ce qu’on appelle du flooding.

Beaucoup de  dextérité en informatique, de temps, de patience et d’alliés  vous seront nécessaire. La règle d’or, ne rien poster de son propre ordinateur ou de sa propre connexion. Yelp ont les moyens de vous repérer à des kilomètres, une vraie gestapo, même si vous changez de VPN ça ne sera pas suffisant. Faites appel à des amis et ne soyez pas dithyrambique dans la construction de vos avis positifs.

Vous pouvez aussi utiliser votre droit de réponse si le site le permet, selon la loi française, c’est obligatoire. En vrai, ça reste aléatoire et c’est un bien maigre lot de consolation…Quand on  se fait injurier, diffamer, il est difficile de répondre en toute objectivité surtout quand on ne sait pas toujours à qui on s’adresse ou qu’on soupçonne un concurrent.

Alors courage!  Tout n’est pas perdu…mais méfiez vous des sites tels que Yelp, car ce dernier se réserve le droit de vous poursuivre s’il apporte la preuve que vous avez publié de faux avis, le comble de leur toute puissance dictatoriale.  Un arroseur qui ne souhaite pas être arrosé…Et en plus, il vous prenne de haut !

En somme, dés que vous êtes référencé chez eux, vous n’êtes plus chez vous, plus rien de vous appartient et vous perdez toute légitimité.

Attendez ensuite que les choses s’arrangent, n’oubliez pas que la roue tourne et que la meilleure publicité au monde est encore le bouche à oreille !  Si votre clientèle est déjà fidélisée, rassurez vous, l’impact de ces revues est quasi nul, un beau pied de nez à ces annuaires peu orthodoxes.

Une seule chose reste à faire si ce n’est pas déjà fait : chouchoutez  vos clients!

 

Une e-réputation vraiment pas très nette

Nettoyage de l’e-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet – Maitre anthony bem

comment yelp trie les avis ?

7 Tips To Keep Your Yelp Reviews From Getting Filtered

 

Autres liens (drôles) sur les des dérives de Yelp:

revues outrageuses

YELP FOR PEOPLE!

Yelp! ••• A musical parody exposing indiscetions about Yelp.com

A Company Was Renamed ‘Puke’ On Yelp

 

 

 

295571_512251918823825_464921870_n
yelp extorsion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Mon avis sur Yelp

  1. bravo pour cet article qui récapitule bien les différents points a connaitre pour se défendre de ce genre de site sans scrupule, les dérives du net, oui, c’est bien ça, a quand une loi pour protéger les commerçants contre les consommateurs abusifs ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s